Grand Site de France « Gorges de l’Hérault »

Le Grand Site de France « Gorges de l’Hérault »

Monde de rocaille, d’eaux vives et de lumières éclatantes, le Grand Site de France des Gorges de l’Hérault, situé à 40km à l’ouest de Montpellier, constitue une mosaïque de paysages grandioses et préservés, propices à l’émerveillement et au ressourcement.

À l’articulation entre les monts de Saint-Guilhem-le-Désert, les gorges de l’Hérault et le piémont languedocien, vaste zone agricole caractérisée par la culture de la vigne et de l’olivier, se trouvent les gorges de l’Hérault, labellisées Grand Site de France depuis 2010.

L’attribution de ce label officiel par l’Etat à un site classé de grande notoriété et de forte fréquentation est subordonnée à la mise en œuvre d’un projet de préservation, de gestion et de mise en valeur du site.

Il récompense les évaluations et actions menées dans le cadre d’une démarche globale et pluriannuelle de développement durable du territoire et de préservation des richesses paysagères, culturelles et naturelles, portée conjointement par les trois communautés de communes Vallée de l’Hérault, Cévennes Gangeoises et Suménoises et Grand Pic Saint-Loup pour les six années qui viennent.

En 2017, à l’occasion du renouvellement du label, le périmètre du Grand Site de France Gorges de l’Hérault s’est étendu à dix communes, dont quatre nouvelles, et 20 000 hectares :

Aniane : charmant bourg médiéval célèbre pour son abbaye à l’histoire mouvementée,

Argelliers : village du poète occitan Max Rouquette, des vignes, des chênes verts des garrigues,

Brissac : ilot de verdure au milieu de la garrigue,

Causse-de-la-Selle : une oasis de fraîcheur et de verdure entre l’Hérault et la Buèges,

Montpeyroux : au cœur d’un vignoble de renom et dominé par un splendide castellas,

Notre-Dame-de-Londres : village paisible offrant à voir une curieuse église romane,

Puéchabon : village médiéval à plan circulaire, au cœur de la garrigue,

Saint-Guilhem-le-Désert : site remarquable et joyau de l’art roman languedocien,

Saint-Jean-de-Fos : jouissant d’une longue tradition potière et en plein renouveau,

Saint-Martin-de-Londres : des petites ruelles médiévales qui cachent jalousement une exceptionnelle église romane classée Monument historique.

À noter, deux monuments sont également inscrits au patrimoine mondial par l’UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France : l’abbaye de Gellone à Saint Guilhem le Désert et le pont du Diable.

Préserver les paysages et espaces naturels, restaurer et mettre en valeur le patrimoine culturel et architectural, gérer la fréquentation, la circulation et le stationnement et favoriser la concertation locale sont les grands axes de ce plan de gestion du Grand Site, porté par les trois communautés de communes Vallée de l’Hérault, Cévennes Gangeoises et Suménoises et Grand Pic Saint-Loup pour les six années qui viennent.