Organisation éco-responsable

Prix Green Cycling  2017

 

 

 

 

 

A Marseille, en 2011, aux Assises Interrégionales du Sport et du Développement Durable, l’Héraultaise présentait ses solutions en matière d’éco-responsabilité : concertation avec les acteurs du territoire, sensibilisation des participants à la préservation de l’environnement, prévention, réduction et traitement des déchets, don à la Ligue Contre le Cancer.

Consommation

Depuis 2006 une démarche de réduction des déchets est mise en place dans l’organisation.

Le site de la manifestation est restitué propre.
Mise en place du tri dans les différents lieux accessibles au public (buvette, restauration, différents point sur le site, …) pour permettre le recyclage ultérieur des matières collectées. A la fin de la manifestation, les déchets qui ont malgré tout fini au sol sur le site et à proximité sont ramassés.

Une attention est portée à la dématérialisation de la communication et à la réduction des supports utilisés. Les principaux contenants jetables sont évités et remplacés par des gobelets et de la vaisselle lavable, les grands contenants sont privilégiés…

L’organisation a mis l’accent sur l’usage de produits biodégradables dans la constitution du plateau repas servi aux 1000 convives à l’issue de l’épreuve cycliste : Plateaux repas, couverts et gobelets en fibre de bois végétal.

Résultat pour la partie restauration : 100% de bio déchets valorisés.
Autre source productrice de déchets : le ravitaillement. La suppression de certains emballages évite des dizaines de kilos de déchets.

– Les conditionnements collectifs sont favorisés
– Choix d’aliments sans emballage individuel
– Eau de source conditionnée en jerricane

Enfin, les participants constituent la dernière source identifiée de production de déchets. Chaque cyclosportif est donc appelé à adopter un comportement exemplaire en conservant leurs déchêts  dans les poches de leur maillot. A l’arrivée ils sont invités à déposer leurs emballages et/ou denrées non consommées dans les poubelles de tri prévus à cet effet.

Education

Depuis six ans, le choix des organisateurs d’accueillir les jeunes catégories des écoles de cyclisme de la Fédération Française de Cyclisme, relève d’une démarche volontariste d’éducation et de formation.

L’Héraultaise constitue un véritable espace de rencontre propice à la sensibilisation des sportifs. Le samedi après-midi est l’occasion, de transmettre des savoirs et des techniques du cyclisme, de partager des valeurs de respect et d’acquérir des comportements responsables.

Des messages de sensibilisation sur les zones d’intérêt patrimonial et environnemental des parcours sont publiés sur la page Facebook et rappelés tout au long du week-end, des actions de formation d’éducation à l’environnement sont proposées le samedi après-midi sur le village expo.

Responsabilité

L’Héraultaise est un projet sportif associatif porté par des bénévoles. De Sète, de Mauguio, de Prades le Lez, de Grabels, plus de cinquante bénévoles des clubs cyclistes de la Fédération Française de Cyclisme participent tout au long de l’année aux préparatifs ainsi qu’à la réalisation de la manifestation. Appuyée par des prestataires sanitaires, de santé et de sécurité routière, les bénévoles occupent de nombreux postes d’organisation (inscription, signalisation routière, ravitaillement, restauration)

C’est aussi depuis 1986, la contribution de chaque cyclosportif à une œuvre caritative. La participation en nombre à l’Héraultaise donne l’occasion au Comité Départemental de Cyclisme de faire un don et de s’engager au côté de la Ligue Contre le Cancer.

En 2017 le don à la Ligue Contre le Cancer représentait la somme de 800 € prélevé sur les inscriptions.

Gouvernance

L’Héraultaise est devenu au fil des éditions un espace de gouvernance avec la participation des acteurs du tourisme et de l’économie rural du territoire de la vallée de l’Hérault, des collectivités locales traversées et du vélo pour tous.

– Participation de la population des communes de Soubes et de Montpeyroux à la réussite de la manifestation avec un soutien des bénévoles à l’animation des postes de relais et de ravitaillement.
– Participation des cyclosportifs de la patrouille éco-cyclo  de la Fédération Française de Cyclisme à la prévention des comportements non respectueux de l’environnement.